THÈSE

LES FUNÉRAILLES ÉCOLOGIQUES

Analyse anthropologique 
d’un nouveau rapport à la mort,
au corps et à l’environnement

Ce projet de thèse a pour ambition d’analyser la tendance des funérailles vertes en France selon une approche anthropologique. La recherche portera sur la question des normes et usages liés à l’apparition de ces nouvelles pratiques dont l’étude renvoie autant aux différentes institutions (politique, économique, familiale), qu’aux rituels, aux croyances, à la perception du corps, de la mort et aux techniques. Nous faisons l’hypothèse que le développement des funérailles vertes en France est davantage le symptôme d’un bouleversement plus large, d’un glissement des croyances, du dogme chrétien à l’ « esprit de la nature », sous couvert d’une injonction environnementaliste encadrée par une logique de marché particulière.

Thèse d'anthropologie débutée en novembre 2018

École Doctorale Sciences de la Société : Territoires, Economie, et Droit

Université de Tours (37)

 

Équipe CoST du laboratoire CITERES (UMR 7324)

MASTER 2

Mémoire réalisé en partenariat avec la Fondation des Services Funéraires de la Ville de Paris. 

Mémoire de sociologie-anthropologie soutenu en juillet 2018

Mention Très Bien

Lire le mémoire de Master 2 >

MODES DE SÉPULTURE ALTERNATIFS :

Mise à l’épreuve des représentations du corps mort et de l’environnement

MASTER 1

(L)ARMES CHAUDES.

Éthnographie des stratégies défensives en crématorium"

Observation participante d'un crématorium : 

- Réception des familles et organisation des obsèques

- Sorties de corps et réquisitions

- Mises en bières

- Agent de crématorium

- Maître de cérémonie

Mémoire de sociologie-anthropologie soutenu en juillet 2017

Mention Très Bien

Lire le mémoire de Master 1 >